Le prisme jeune

Coup de tonnerre en 1995, Dominik Nicolas quitte officiellement Indochine ! Si le groupe s’en doutait, c’est une surprise pour les fans qui n’avaient senti aucune dissension dans les concerts de la tournée 94. Les médias ne s’en intéressent guère et le grand public boude toujours ce qu’il avait adoré la décennie précédente. Les frères Sirkis sont néanmoins décidés à poursuivre l’aventure et avant d’entamer l’acte II, un nouveau best of sort le 19 février 1996 pour clore définitivement la première partie, achevée avec le départ de son compositeur attitré.

L’on pouvait se poser la question de l’intérêt d’un nouveau disque « bilan » cinq ans après le Birthday Album, mais Unita intervient à une période cruciale pour le groupe où archiver les quinze premières années sur un disque n’est pas une mauvaise idée. De plus, il parvient à se forger une identité propre en réunissant les succès du groupe dans un tout cohérent, en dépit des différentes années de sortie de chaque titre. D’où le nom du disque, Unita, qui sonne juste auprès de ce rassemblement destiné à former une unité, un seul son, un seul esprit. Celui-ci confirme par là même la talent du groupe à rester fidèle à lui-même malgré les changements d’époques. Car si quinze ans ont passé, la patte et toujours là, de la rythmique new wave de L’Aventurier à celle plus intime du Baiser. Et tout s’enchaîne, dans un maelström de générations qui s’unissent, comme lors des concerts. L’inédit Kissing My Song, à paraître sur le prochain album et qui ouvre le disque, confirme la logique de l’esprit rock d’Indochine qui poursuit sans s’essouffler, et qui promet un avenir de qualité, si ce n’est de quantité.

10b-kissing-my-song-single
Kissing My Song, la nouveauté en prime

La plupart des chansons sont les versions single, mais 3ème Sexe se distingue par une version live issue du live de Spa enregistré en 1994, et donc extrait de l’album live Radio Indochine. Un bon moyen de redécouvrir la chanson, d’autant que ce piano/voix est de grande qualité ! Difficile donc de résister à ce florilège qui ne saurait être plus à la lisière entre les deux grands actes d’Indochine.

Unita sort en CD et en K7, ainsi qu’en VHS dans lequel sont regroupés les clips des chansons présentes sur la compilation (plus quelques autres). Le tout sort en même temps que la seconde compilation, Les Versions Longues, qui fait l’objet de l’article suivant.