Mourir à l’usine

Début 2010. Le Meteor Tour tourne à guichets fermés, le Stade de France se prépare doucement, les singles Little Dolls, Playboy et surtout Le Lac ont eu leur succès ; de quoi admettre la réussite de La République des Meteors ! En quatrième single est choisi Un Ange à ma Table, le duo de l’album qui avait charmé les fans à sa sortie. Ceux-ci apprirent la nouvelle quand le site Indo.fr et les réseaux sociaux annoncèrent que Nicola réalisait lui-même le clip.

19-Promo

Il fallait bien un duo pour Un Ange à ma Table. Le public découvre alors Suzanne Combaud, l’ex-membre du groupe de rock indé Pravda, qui chante aux côtés de Nicola dans ce nouvel album. A l’instar de nombreuses chansons, celle-ci rend compte du vécu des victimes de la guerre, mais l’on nous place ici du point de vue féminin, quand les couples de l’époque étaient arrachés par l’appel du devoir. La femme dans son malheur doit alors travailler, attendre voire mourir en attendant le retour de l’homme qu’elle aime devenu soldat pour la République.

Musicalement c’est du pur Oli. La chanson est efficace sans être évidente, car le début est déroutant. C’est dans la progression, l’arrivée de Suzanne et les refrains à l’unisson qu’elle prend tout son sens. Un duo original donc, comme Le Grand Secret en son temps, avec cette texture si spécifique à La République des Meteors. Le clip illustre la complicité du duo et affiche les membres du groupe dans une espèce de cabane sommairement meublé, le tout assemblé avec des effets de style (superpositions, mosaïques) utilisés à bon escient, ce qui donne un résultat bien dans la veine de la chanson et de son aspect déstructuré.

En concert, Suzanne apparaissait en virtuel sur les cinq écrans qui surplombaient la scène, surgissant au détour d’une usine désaffectée quand arrivait son tour de chanter. Un astucieux tour de passe-passe pour que la chanteuse n’ait pas à venir sur toutes les dates ou que Nicola n’ait pas à chanter à sa place ! Le choix du décor est par ailleurs excellent, renvoyant bien sûr aux affres de cette époque noire mais témoigne aussi quelque peu de cette touche indochinoise dont le groupe a construit l’image au gré de ses chansons et ses univers par le passé.

La chanson sort en téléchargement légal le 22 janvier 2010. Comme la plupart des singles de La République, Un Ange à ma Table ne bénéficiera pas de sortie commerciale sur support physique. Pas la « version française », du moins…

Ce fléau de l’absence de single empêche oLi De Sat de publier les remixes qu’il effectue de sa main, alors qu’il en avait préparé pas moins de trois pour Un Ange à ma Table, trouvables uniquement sur Internet dans les circuits officieux.

19-Supports
Single promo